Madagascar, encore connue sous le nom de « la Grande Île », est une île qui se trouve au large de la côte Sud-est de l’Afrique. Madagascar attire les touristes grâce à ses paysages hors du commun. Du nord au sud, l’île offre une nature encore préservée, allant des forêts denses de végétation aux plages paradisiaques. De l’est à l’ouest, on y découvre une faune et une flore d’une biodiversité exceptionnelle. Il y vit des espèces endémiques dont seul le pays détient le secret. Madagascar propose un tourisme varié : allant de la culture, en partant à la découverte des nombreux parcs naturels, au tourisme sportif qui attire les passionnés d’escalade ou de sports nautiques. Le tourisme participe activement à l’activité économique du pays, c’est pourquoi il ne cesse d’évoluer afin d’attirer des voyageurs du monde entier.

Lire directement :

Situé au nord de l’île, l’archipel de Nosy Be

Nosy Be possède un paysage de carte postale, encore appelée « l’île aux parfums », Nosy Be est une petite île malgache aux divines senteurs d’ylang-ylang. Nosy Be est l’île mère d’un archipel composé d’une douzaine d’îlots encore préservés du tourisme de masse. Située sur la côte Nord-ouest de la grande île, Nosy Be est une île volcanique qui regorge de villages de pêcheurs. Sa forêt dense est le refuge de nombreuses espèces animales.

Parmi les petites îles de l’archipel, l’île de Nosy Komba est la plus peuplée après Nosy Be. Cette île abrite de nombreuses variétés de lémuriens, un primate emblématique de Madagascar, protégé par les traditions de la population locale. Nosy Tanikely est un véritable aquarium géant, les férus de plongée sous-marine considèrent Nosy Tanikely comme l’un des plus beaux sites au monde. Nosy Sakatia est parsemé de sentiers forestiers où il est agréable de marcher pour découvrir la flore de la région. Nosy Iranja, une des îles les plus connues de l’archipel, possède une grande plage de sable blanc et des eaux transparentes, elle est d’une beauté sans égale.

À l’est, une île chargée d’histoire : Sainte-Marie

C’est un véritable paradis tropical situé au cœur de l’océan Indien, Sainte-Marie, aussi appelée « Nosy Boraha », est une destination très appréciée à Madagascar. Sainte Marie se trouve au nord-est de la grande île, elle renferme une végétation luxuriante et des fonds sous-marins sans pareil. De nombreux massifs coralliens hébergent une quantité de poissons multicolores qui animent la vie sous-marine. Les voyageurs aiment se rendre à Sainte-Marie pendant la saison où les baleines à bosse viennent se reproduire et mettre bas.

Sainte-Marie est un ancien repaire de pirates où gisent encore les épaves de navires, ce qui confère à l’île une culture passionnante à découvrir en famille. Les bassins naturels de l’île sont des lieux sacrés où l’on peut s’y ressourcer en prenant un bain régénérateur. Sainte-Marie est un lieu authentique composé de plages désertes et de villages de pêcheurs où tous cohabitent en harmonie avec la nature.

À l’ouest, repos et farniente sur les plages d’Ifaty

Ifaty est une invitation au repos et au farniente sur ses plages de sable fin toujours ensoleillées. Offrant des eaux turquoise Ifaty figure parmi les sites de plongées les plus prisés de Madagascar. Comme dans presque toutes les régions de l’île, Ifaty compte plusieurs villages de pêcheurs où l’accueil chaleureux et souriant de la population locale est toujours un plaisir pour les visiteurs de passage. Avec un lagon et un récif corallien s’étalant sur près de 40 km, les plages d’Ifaty sont bordées par les cocotiers où l’on peut se prélasser à l’ombre de leurs feuilles. Les baobabs, quant à eux, s’élancent haut dans le ciel avec leurs grandes branches en forme de bras. Ce qui fait la richesse de la région d’Ifaty c’est sa faune sous-marine d’une rare diversité. Plus de 400 espèces de poissons en tout genre, d’anémones et d’éponges de mer animent les fonds marins dans le Massif des Roses. Le Jardin de Corail, quant à lui, est un site de plongée sous-marine hors pair.

Cap au sud, direction Fort-Dauphin

Ford-Dauphin est une région riche en sites historiques et culturels. Aussi appelée « Tolagnaro », la ville de Fort-Dauphin offre un dépaysement total. Cette partie de Madagascar a été longtemps colonisée par les Européens et a servi de comptoir commercial. Fort-Dauphin tient sa réputation de ses paysages qui figurent parmi les plus remarquables de la Grande Île. Les sites les plus visités de Fort-Dauphin sont Sainte Luce, Fort-Flacourt, le fort des Portugais, le musée d’Anosy et les villages de pêcheurs entourés des plages décorées par les filaos et les palmiers.

Tolagnaro possède également plusieurs réserves naturelles très agréables à visiter, comme le lac Vinanibe et Anony. La réserve de Berenty, entre autres, foisonne de plantes carnivores. On y observe également les lémuriens de Madagascar, ces petits singes très curieux. C’est un véritable paradis pour les amoureux de la nature, Fort-Dauphin est une région très intéressante à découvrir pour les amateurs de randonnées et pour les fans de sports nautiques.

Anakao, la plage paradisiaque de Nose Ve

Toujours au sud de Madagascar, Anakao est une destination touristique sans égale. Avec un paysage à la fois sauvage et pittoresque, Anakao est un village de pêcheurs qui n’a rien à envier aux autres sites touristiques de la Grande Île. Ses belles plages aux eaux transparentes et turquoise, son sable fin et le sourire des habitants font le charme d’Anakao. Nosy Ve est un petit îlot, situé à environ 3 km d’Anakao qui possède un site historique passionnant et des paysages époustouflants.

Les amateurs de plongées et de snorkerling s’émerveilleront de la richesse de la vie sous-marine de l’île. Nosy Ve est une vraie niche d’oiseaux qui s’étend sur 5 km de long et 2 km de large. On compte sur cet îlot une grande variété d’oiseaux endémiques comme les pailles-en-queue, les aigrettes ou les hérons. Ces oiseaux attirent des ornithologues du monde entier. Nosy Ve est un endroit sacré pour les Vezo, habitants d’Anakao, mais cela n’empêche pas les touristes de visiter l’île.

Ambatolino, une des plus belles plages du Sud-Ouest

Ambatomilo est un village idyllique à Madagascar, situé au sud-ouest du pays, c’est un endroit paisible où règne la sérénité. Ambatomilo est encore presque méconnu de la population malgache, sauf par les habitants originaires du Sud. De ce fait, Ambatomilo offre un paysage sauvage avec un tourisme encore peu développé. Ambatomilo possède l’une des plus belles plages de Tuléar avec un magnifique lagon bleu, une plage de sable blanc et une mer qui reflète le ciel.

Ses fonds marins sont un lieu encore préservé où la vie bat son plein. Ambatomilo profite d’un climat exceptionnellement chaud tout au long de l’année. De nombreuses activités en lien avec la nature sont à découvrir dans cette région, notamment les balades en plein cœur de la forêt épineuse. Partir à la rencontre des locaux permet de goûter leur cuisine qui est principalement constituée de fruits de mer, de poissons et de toutes les ressources que leur apporte la nature.

La mer d’Émeraude, une plage de rêve à découvrir

Au nord de Madagascar, située sur la baie de Diégo-Suarez et ouverte sur l’océan Indien, se trouve la mer d’Émeraude. Elle tient son nom de ses eaux couleur émeraude. Elle est accessible uniquement en bateau depuis un petit village de Diégo-Suarez, appelé Ramena. C’est un coin à ne pas manquer lorsqu’on s’aventure dans le nord de Madagascar. La mer d’Émeraude est un vrai terrain de jeu pour les surfeurs.

Avec un grand nombre d’hébergements sur Ramena, il est possible de passer la nuit dans le village et de rejoindre la mer d’Émeraude au petit matin pour y partir en excursion. On peut se restaurer à l’ombre des palmiers qui ornent la plage et y déguster de délicieux poissons grillés fraîchement pêchés.

Madagascar est un pays aux ressources naturelles sans pareil. Depuis quelques années, l’île attire de plus en plus de touristes venus du monde entier pour découvrir ses espèces endémiques tant animales que végétales. Avec ses forêts denses qui s’étendent à perte de vu, le pays compte aujourd’hui encore des parties sauvages et préservées. La Grande Île est entourée d’une part par l’océan Indien et de l’autre par le canal du Mozambique ce qui lui assure une vie sous-marine d’une rare biodiversité. L’histoire du pays lui vaut des influences africaines, européennes et asiatiques. Madagascar est une île où les amoureux de la nature seront amplement conquis, on y rencontre tout sauf l’ennui !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici