Il n’est jamais appréciable, il est même très désagréable et dévastateur d’entendre qu’une race d’animale est menacée d’extinction. Aujourd’hui, nous allons vous parler d’une tortue énigmatique, une tortue qui intrigue, une tortue menacée, la tortue étoilée de Madagascar. 

La tortue rayonnée ou étoilée de Madagascar, une espèce endémique

La tortue étoilée est une espèce endémique, une espèce qui est localisée seulement sur une aire restreinte. Elle est originaire de la partie sud de Madagascar, l’île rouge. Habituée à tous les reliefs, il est possible de croiser cette tortue à proximité des océans, sur les hauts plateaux ou dans la savane. Il y a de nombreuses années, l’Homme l’a introduite sur les terres de l’île de la Réunion. Si vous avez la chance d’y aller, vous allez peut-être croiser ces sublimes tortues.

Reconnaissable grâce à sa carapace sombre et bombée, la tortue étoilée est nommée ainsi, car ses plaques vertébrales et ses costales sont agrémentées de dessins formant comme des rayons solaires dans les tons jaunes. Avec l’âge, cette espèce perd de sa beauté.

Quelques caractères “techniques” sur ces tortues :

  • Le mâle possède une queue plus épaisse et plus longue que la femelle ;
  • Elles mesurent entre 35 et 50 cm ;
  • Son poids varie entre 12 et 20 kg ;
  • Sa durée de vie est de 60 à 100 ans.

Une espèce menacée par différents facteurs

En principe, une tortue rayonnée doit se méfier des rats, des serpents, des rapaces et des sangliers d’Afrique. Ce sont ces prédateurs naturels. Malheureusement, depuis plusieurs années, l’Homme est devenu le prédateur le plus dangereux pour elles. Pourquoi les humains sont-ils si intéressés par ces tortues en particulier ? Tout simplement pour leur viande, ainsi que pour alimenter le marché des animaux domestiques. Chaque année, environ 240 000 tortues sont capturées.

Il y a plusieurs groupes de coupables. On peut, dans un premier temps, citer les contrebandiers asiatiques. Ils sont à la recherche des tortues pour leur foie. Si vous voulez une comparaison pour eux, le foie des tortues se rapproche du foie gras français. À Madagascar, la viande de tortue est aussi très appréciée, notamment pendant les fêtes, à Noël ou à pâques. Puis, il y les œufs, ils sont prélevés en pleine nature pour la consommation humaine. Ils sont considérés comme aphrodisiaque, mangés cru ou bien en apéro.

La contrebande d’animaux domestiques se développe dans le monde entier et plus particulièrement en Europe. Certains contrebandiers les capturent afin de les revendre à des pays occidentaux.

Le nombre de tortues étoilées divisé par deux

Autrefois, la tortue étoilée était très répandue. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, elle se trouve en danger critique d’extinction. Les scientifiques annoncent que le nombre de tortues rayonnées a chuté de moitié, passant de 12 millions à 6 millions. Ce déclin est impressionnant et inquiète. En 2005, une étude a été réalisée et les résultats font froid dans le dos. Si les contrebandiers continuent de prélever des tortues sauvages de leur environnement naturel, en 2050, l’espèce aura disparu.

Depuis 1963, WWF est présent à Madagascar pour préserver l’exceptionnelle biodiversité de ces terres. Cette organisation fait en sorte de trouver des moyens alternatifs de subsistance pour que les revenus des habitants du pays ne dépendent plus des produits dérivés provenant des tortues. Des campagnes de sensibilisation sont menées pour convaincre les consommateurs de renoncer à acheter des produits dérivés d’espèces menacées en tout genre. Là pour aider à faire appliquer les lois, à former et à surveiller, WWF fait aussi du lobby auprès des gouvernements pour pousser la mise en œuvre de stratégies de conservation nationales et transnationales efficaces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici