Découverte : l’histoire de la ville des milles

La ville des milles n’a pas toujours été surnommée ainsi. Son nom lui-même change au fil des centenaires, alors que divers pouvoirs prennent le dessus. De la royauté malgache à la colonisation française, retour sur l’histoire de la capitale historique du pays.

La royauté merina, fondatrice de la capitale

Située sur la plus haute colline des 12 qui entourent le périmètre, la capitale historique serait fondée en 1610. Le roi merina Andrianjaka construit le tout premier « Rova », un complexe de palais, à plus de 1300 m d’altitude. C’est autour de ce Rova que se développe l’ensemble de la ville. Celle qui se faisait alors appeler Analamanga, la forêt bleue, est nommée Antananarivo, la ville des milles. Ce nom lui vient du palais Besakana où le roi fait stationner un millier de gardes.

L’essor de la ville suit celle de la royauté merina. Comme la majorité des ethnies malgaches, il est bien compliqué de clarifier totalement l’origine de leurs ancêtres. La situation géographique des merina, en altitude, les aurait toutefois poussé à se développer plus efficacement. Les montagnes et le climat chaud avec une forte saison sèche les encouragent à créer une agriculture savante, avec tout un système de rizières.

Ce n’est pourtant qu’en 1797 que la capitale gagne sa toute puissance. En effet, le roi d’Ambohimanga, Andrianampoinimerina, prend la ville d’Antananarivo. Ce seigneur unifie en prime toutes les Hautes Terres. Il fait de la ville des milles la vraie capitale de ce territoire unifié. C’est le début de l’expansion des merina qui gagneront de plus en plus de territoires. Alors que la royauté étend son pouvoir, la capitale s’étend sur les flancs des collines.

L’impact du protectorat français sur Antananarivo

L’histoire de la ville des milles vit une de ses plus grosses turbulences à l’arrivée des colons. Entre les protestants anglais et les catholiques français, la royauté merina tient tête à ces envahisseurs jusqu’en 1885. Les Français obtiennent enfin le droit à un diplomate au sein de la ville. C’est en 1895 qu’ils font finalement débarquer plusieurs troupes. Le territoire malgache est alors sous protectorat français. Sa nomination se voit francisée en Tananarive.

Ce qui n’était alors qu’une « Ville Haute » faite de forteresses et une ville basse pleine de rizières et d’eau devient un bourgeon urbain. En effet, les Français créent un tout nouveau quartier en asséchant des hectares de marais. Ils fondent Analekely, la petite forêt. La construction dans la ville se fait en pierre plutôt qu’en bois et les toits se couvrent de tuiles rouges. Tananarive voit le développement de nouvelles rues et bâtiments, l’installation de l’électricité et de voies ferrées, créant tout un potentiel industriel.

L’impact de la colonisation est certain sur l’histoire de la ville. Après tout, elle modifie en profondeur son architecture, son développement et son industrie. Elle temporise toutefois la prise de pouvoir, laissant l’aristocratie merina en bonne position. Le gouvernement Français fait donc sa loi, mais en passant par des figures merina.

Une évolution constante depuis l’indépendance malgache

La fin de l’occupation française marque un nouveau tournant dans l’histoire de la ville des milles. En 1960, la République de Madagascar déclare son indépendance et sa capitale reprend son nom originel d’Antananarivo.

En 1940, elle n’affichait que 140 000 habitants. Antananarivo s’est pourtant tellement étendue que son aire urbaine relevait plus de 3,2 millions de résidents en 2018. Si seulement 1,6 million d’entre eux vivent au cœur de la ville, ces chiffres révèlent tout de même le bond exceptionnel de ces dernières décennies.

La capitale malgache continue d’évoluer, d’abord dans le domaine des transports et du sanitaire. Aujourd’hui, de nombreux projets sont même en développement afin de redonner tout son éclat à cette ville historique. Le pays souhaite revaloriser Antananarivo, riche d’un fort patrimoine architectural et paysager.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers sujets