Le parc d’Isalo : à la rencontre des lémuriens

Besoin de vous mettre au vert ? Variez les plaisirs, en vous offrant une parenthèse nature dans le parc national de l’Isalo. Sis dans la commune de Ranohira, à plus de 270 km au sud de Fianarantsoa, ce havre préservé est l’attraction la plus visitée de Madagascar. Et il y a de quoi ! Il prend place sur un vaste massif de grès jurassique sculptée par l’érosion et parcouru de falaises, de vallées, de forêts, de prairies ainsi que de canyons aux différentes nuances d’ocre.

Un safari inoubliable au royaume des lémuriens

Le parc national de l’Isalo constitue une véritable oasis pour les lémuriens. Le parc propose plusieurs circuits de randonnée pour profiter de ce panorama hors du temps et aller à la rencontre de ses petits habitants, notamment les fameux lémuriens. C’est le meilleur endroit pour les observer en train de prendre un bain de soleil, s’élancer de branche en branche ou exécuter quelques pas de danse dans un ballet facétieux.

La réserve recense 14 spécimens de ces singes emblématiques de la Grande Île. Ils sont tous endémiques et menacés d’extinction, ce qui rend l’expérience encore plus précieuse. Certaines espèces sont diurnes comme le lémurien à queue annelé, le sifaka de Verreaux et le maki brun.

D’autres sont nocturnes et animent avec leurs cris le silence de la nuit. Parmi eux : le microcèbe de Coquerel, le chirogale moyen, le microcèbe mignon et le lémurien sportif à queue rousse. Pour apercevoir le spectacle attendrissant des bébés lémuriens accrochés au dos de leur mère, l’idéal est de visiter le parc en septembre ou en octobre.

Des idées de circuit pour voir les lémuriens

Le parc d’Isalo regorge de parcours vous permettant de croiser ces adorables primates. Le lémurien à queue annelé est le plus facilement observable, car il a l’habitude de la présence humaine. Vous pouvez notamment emprunter :

Le circuit d’Anjofo

Ce trajet représente environ 5 km à pied. Vous immergerez dans un décor serti de roches rouges, de rivières et de savanes nappées d’orchidées. La vie sauvage est au rendez-vous, avec une myriade de propithèques, de reptiles et d’oiseaux. Faites une pause aux chutes d’Anjofo pour une baignade rafraîchissante et vous ressourcer sur sa plage, bercé par le doux gazouillis des chauves-souris.

Le circuit Cascade de Nymphes-Piscine noire et bleue

Ce circuit est le plus populaire du parc, sans doute car il offre un condensé des charmes des lieux. La randonnée, qui s’étend sur 3km, permet de traverser une succession de falaises aux formes fantasmagoriques, de savanes herbeuses, de plaines piquetées de tapias et de tombeaux du peuple Bara. Ne passez pas à côté d’une halte dans la forêt de Mangily afin de faire connaissance avec les lémuriens à queue annelée.

Comme son nom l’indique, ce circuit est émaillé d’oasis comme la Piscine Noire et la Piscine Bleue qui convient à la baignade. Escaladez la cascade des Nymphes aux parois appréciées des lézards et des papillons. Depuis le sommet, vous profiterez d’une vue époustouflante sur le canyon.

Le circuit Canyon des Makis et des Rats

Cet itinéraire prévoit 1,3 km de trekking. Vous irez de surprise en surprise en parcourant un paysage sauvage orné de rizières, de falaises abruptes et de gorges exubérantes peuplées de colonies d’oiseaux et de lémuriens. Une piscine naturelle nichée au fond du canyon vous donnera irrésistiblement envie d’une pause aquatique.

Votre excursion vous permettra aussi d’en savoir plus sur les us et coutumes de la région, car vous traverserez un ancien village royal. Des vestiges y sont encore visibles comme un mur du palais, le bain royal et les sépultures des anciens souverains.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers sujets