La pandémie du Coronavirus crée la psychose dans de nombreux pays. C’est aussi le cas chez nous. La panique s’est installée depuis quelques jours après qu’un homme testé positif à la maladie s’est échappé de l’hôpital où il était traité.

Plusieurs endroits parcourus par l’homme

L’inquiétude face au coronavirus s’est accrue sur la grande île de Madagascar depuis qu’un touriste testé positif au COVID-19 s’est échappé le 13 mars 2020 de l’hôpital où il avait été testé positif. En dépit des risques de contamination, l’homme dont la nationalité n’a pas été révélée par les autorités malgaches, est allé dans plusieurs endroits dans le pays. C’est donc tout à fait logique que tout le monde s’inquiète et que la psychose se soit installée.

Le touriste en question s’est rendu dans des hôtels, des restaurants et des marchés. Sur son parcours, il a aussi visité des ateliers artisanaux. D’après l’Express de Madagascar, le président Andry Rajoelina a signalé à la télévision nationale que l’homme est également allé à Antsirabé, à Mouramanga puis a effectué un court séjour à Andasibe.

Deux personnes contaminées par le touriste

Sur son passage, le touriste a contaminé des personnes avec qui il est entré en contact. En effet, avant de prendre le départ le 19 mars, l’homme a contaminé deux personnes parmi lesquelles son chauffeur-guide. La situation est inquiétante selon le président malgache qui est préoccupé par l’existence de ces cas contacts. Il a d’ailleurs appelé les populations à « se préparer mentalement » aux conséquences éventuelles.

Les frontières du pays fermées

Dans le cadre de la riposte contre la maladie, les frontières malgaches sont fermées depuis le 19 mars. Outre cela, des mesures de confinement ont été mises en place par le gouvernement. La grande île de Madagascar comptait au soir du lundi 30 mars 2020, 46 cas confirmés de personnes testées positives au coronavirus. 6 des personnes concernées présentaient des difficultés respiratoires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici